Époque épique et PuNk

Expo "Époque épique et PuNk" - Collet-Laul-Rigal 10-24 juin 2017 - ST Siméon 38879

Expo Époque épique et PuNk 10-24 juin 2017

Emilie Collet, Laul et Antoine Rigal, dévoilent leur imaginaire. Trois regards différents avec une philosophie commune, tirée du mouvement punk. 

« Verre ni sage » (ni destroy) le samedi 10 juin 2017 à 18h

L’expo est ouverte tous les jours de 10h à 12h et de 15h à 19h du 10 au 24 juin.

Avec cette exposition «Epoque épique et punk» notre intention est simple, nous voulons vous étonner, vous surprendre et pourquoi-pas vous amener à considérer les choses autrement. 

962 chemin des templiers – le temple – 38870 Saint Siméon de Bressieux.

Contact : Fanny 06 72 54 41 48

Exposition Époque épique et PuNk. Collet. Laul. Rigal.

Époque épique et PuNk. Émilie Collet. Laul. Antoine Rigal.

L’association Artisez présente une exposition que l’on peut qualifier comme un cocktail artistique explosif.
Trois artistes, mondialement méconnus, décolonisent leur imaginaire à Saint Siméon. Trois regards différents avec une philosophie commune, tirée du mouvement punk. Chacun se singularisent dans sa pratique artistique,…plutôt Rockn’roll.
L’association soutient le projet avant tout comme un engagement humain et plastique dans lequel le plaisir est moteur.
Ensemble, nous avons défini la thématique :
Nos sources d’indignations, matière à création (matière à fédération ?, et action ?…).
Avec beaucoup de plaisir, nous avons voulu commettre un geste artistique qui essaie d’avoir du sens. (Déjà de se rencontrer, et susciter le débat)…
Avec cette exposition «
Epoque épique et punk» notre intention est simple, nous voulons vous étonner, vous surprendre et pourquoi-pas vous amener à considérer les choses autrement.

Émilie Collet. Sculpture.

Émilie Collet.

 Le joli, le doux, le bien léché, le rassurant, …, c’est reposant…

ATTENTION : ça peut devenir fade!!

« …la peinture n’est pas seulement faite pour décorer les appartements…

c’est aussi une arme de guerre! « 

Cette phrase de PICASSO résonne dans mon travail, dans mes créations…c’est un média !…

…ça pète, ça explose, ça manifeste, râle, ça éclabousse…!!! …jaillissement de vie, de cris, d’indignations, protestations, d’émotions, d’humeurs, d’utopie toujours et d’ironie souvent!

Laul. Dessin.

Laul.

Né à l’automne 1960, comme HARA KIRI, Il subit sa scolarité, préférant aux autres cours, les cours de récréation. Une éducation stricte le catapultera en 77 dans le chaos PUNK. En 1979, il s’évade des Arts Déco pour zoner dans LUCRATE MILK , groupe inclassable, qu’il déserte en 83, pas tout blanc, et rallie, de but en blanc, les BERURIER, fraichement noircis, juste pour se griser. Clown, illustrateur puis scénographe au sein de ce MACADAM CIRCUS, il signe pendant presque 10 ans affiches, pochettes, décors, costumes et quelques accessoires scéniques et participe activement à l’imagerie de la « RAGE QUI VIT ».

Il leur fausse compagnie pour une compagne à la campagne qui lui fera deux campagnols. Là, il trouve enfin l’espace et le matériel pour s’adonner à un vieux projet prostré : la sculpture.

LauL décline depuis 2001 des personnages ou animaux attachants qui évoquent humour et poésie.

Antoine Rigal. Portrait.

Antoine Rigal.

Antoine Rigal a commencé à peindre en 1986, après un jugement pour coups et blessures, après lequel il avait réalisé le portrait de son juge. Il n’avait en effet jamais cessé de dessiner.

Sa première exposition a lieu en juillet de la même année : il y est découvert par Charles Scheattel, le conservateur du musée d’Art naïf de Laval, qui lui prodigue des encouragements. Les rencontres s’enchaînent : Louis Chabaud, Alain Lacoste, Stani Nitkowski et d’autres peintres l’amènent à exposer à la galerie Meduane. Toujours mêlé au monde des musiciens, il se produit également comme chanteur dans le groupe punk AtomiK Einstein de 1982 à 1988. Il a exposé depuis un peu partout en France et à l’étranger…

Peintre, poète et musicien, d’une sensibilité nerveuse mêlant l’humour à l’amertume, Antoine Rigal est l’auteur de dessins, bas-reliefs et triptyques peints d’un caractère très narratif proche d’une certaine bande dessinée assortis d’inscriptions fortes et laconiques, comme les paroles d’une chanson (lui-même se fait à l’occasion parolier pour des rythmes Punk).

Il est présent dans de nombreuses collections privées et dans sept Musées en France

Texte tiré d’une bio écrite par Laurent Danchin

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s